Bénin: Médiapart condamné pour cause de diffamation

0

L’heure est grave pour le site d’information Mediapart. Il est condamné ce mardi 8 janvier 2018, puisque un des ces articles serait tombé sous le coup de la diffamation. L’auteur de l’article et le directeur de publication sont donc contraint à payer des amandes et supprimer aussi certaines parties de leur article en question.

 Le site d’information Mediapart est condamné pour avoir publié un article jugé diffamatoire. Cette décision de la justice, rendue ce mardi, a trait à un article du journaliste investigateur Fanny Pigeaud qui avait pour titre « Comment le groupe Bolloré a ruiné deux entrepreneurs camerounais ». C’est un article qui a dénigré l’entreprise de Bolloré ; ce qui a été la cause de la faillite de ces deux entreprises. Ainsi, selon les décisions du tribunal correctionnel de Nanterre, le journaliste, Fanny Pigeaud ; l’auteur de l’article en question doit verser une amende de 1500 euros avec sursis ainsi que son directeur de publicationEdwy Plenel.

Notons que la décision de la justice ne s’arrête pas là ; ces deux employés de Médiapart sont obligés à payer solidairement 2.000 euros comme dédommagement  du préjudice à chaque partie civile de Vincent Bolloré ; celui sur qui on a diffamé et à deux de ses entreprises Bolloré SA et SAS Bolloré Africa Logistics.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus