Politique

Togo: les Eglises évangéliques demandent le report des élections

Les Églises évangéliques presbytérienne et méthodiste appellent au dialogue et demandent aux autorités de reporter les élections législatives du 20 décembre. Ceci, en raison de la situation sociopolitique défavorable du pays.

Après l’Eglise Catholique qui a à maintes reprises brisée le silence pour inviter les acteurs politiques à divers niveaux à aller à la table de négociation, c’est autour des Églises évangéliques presbytérienne et méthodiste de se prononcer sur la situation politique inquiétante du pays. En effet, si tout est officiellement prêt pour les élections du 20 décembre, cela n’exclue pas pour autant l’inquiétude des Eglises évangéliques presbytérienne et méthodiste qui ont appelé par le biais de leur modérateur Daniel Mawussi Akotia le mardi dernier, au report des élections législatives prévues pour le jeudi 20 décembre 2018 : « Nous voudrions, au nom de la primauté de la paix, appeler les autorités compétentes à privilégier la recherche de solutions consensuelles et durables de la crise actuelle et à repousser de quelques mois les élections législatives prévues le 20 décembre». Ce point de vue des religieux intervient 24h après le lancement des campagnes dans le pays.

Cependant, elle ne fait pas l’unanimité au sein de la société. Si d’aucun partage cette intervention ce n’est pas le cas chez Isaac Tchiakpé de l’Union des forces de changement qui estime que les religieux n’en ont ni l’expertise ni la connaissance des tenants et des aboutissants : « J’aurais préféré qu’en amont, ils jouent leur rôle de pasteur et agissent dès le départ pour toucher les cœurs», a-t-il fait savoir sur Apr.

Il faut souligner que la campagne électorale intervient dans un contexte où le Togo traverse une crise aiguë caractérisée par le bras de fer entre le gouvernement et la coalition des 14 partis de l’opposition qui récemment a dénoncé la mauvaise foi de l’Etat dans la résolution de la crise que traverse le pays et a par ailleurs affirmé qu’elle ne présenterait pas de candidat aux élections législatives.

 

A Lire Aussi

Bénin: « La position de l’opposition, c’est celle que moi je suis », Candide Azannaï

Romaric Déguénon

Bénin – Crise politique: voici ce que suggère Me Paul Kato Atita

Romaric Déguénon

Bénin – Parlement: les agents retardataires et absentéistes menacés de sanctions

Cochimau S. HOUNGBADJI

Bénin – Crise politique: la dent dure de Prince Aligbonon envers l’opposition

Méschac DEGBETCHI

Bénin: l’Usl ne répondra à aucune injonction «illégale» du ministère de l’intérieur, selon Donklam Abalo

Méschac DEGBETCHI

Bénin – Dialogue politique: voici ce que pense l’ancien ministre Komi Koutché

Méschac DEGBETCHI

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus