La CAN 2021 se tiendra au Cameroun, celle de 2023 en côte d’ivoire

0

L’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations retirée au Cameroun par la Confédération Africaine de Football (CAF), lui sera attribuée en 2021. Ainsi, en a décidé la CAF qui cite également la côte d’ivoire pour servir de cadre à la CAN 2023.

Invité sur Afrique Média TV, le lundi 3 décembre 2018, le président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad a levé l’équivoque sur les pays devant abriter les prochaines CAN de 2021 et celle de 2023. Selon lui, le Cameroun qui s’est vu retirer l’organisation de la CAN 2019 en raison de la situation sécuritaire dégradée et le retard dans la construction des infrastructures sera le pays hôte de cette compétition en 2021, qui était destinée à la côte d’ivoire. Il ajoute notamment que la côte d’ivoire, pour sa part va servir de cadre pour la CAN 2023, sans évoquer le sort de la Guinée choisi il y a quatre ans pour abriter la CAN 2023 : « Nous avons pris cette décision de décaler, car nous avons vu que la Côte d’Ivoire aussi n’est pas prête pour 2021, a assuré le Malgache. Pour faire les choses de manière plus humaines, décalons toutes les CAN et donnons plus de chances et plus de temps au Cameroun pour qu’il réalise les infrastructures (…). En 2021, les Camerounais seront prêts. Et en 2023, on organisera la CAN en Côte d’Ivoire. C’est la décision prise par le Comité exécutif de la CAF, le 30 novembre 2018 à Accra », a expliqué le président de la CAF, Ahmad Ahmad sur Afrique Média TV.

Cependant, si cette décision de la CAF vient essuyer les larmes du Cameroun qui s’est vu retiré l’organisation prochaine de la CAN, la nouvelle décision est bien loin de faire la fierté des autorités ivoiriennes qui ont stigmatisé les préjudices que la CAF lui a causés :  « Nous avons mobilisé 300 millions d’euros, soit 200 milliards de francs CFA, pour réaliser les infrastructures sportives ainsi que les infrastructures d’hébergements de l’ensemble des sportifs qui viendront pour la CAN 2021 en Côte d’Ivoire », a rappelé le ministre ivoirien des Sports, Paulin Danho, avant d’ajouter : « Nous avons été retenus pour 2021. Donc, nous devons être prêts pour 2021. Après, si nous sommes dans une situation où il faut négocier des glissements ou des choses comme ça, ça interviendra à l’issue d’une conférence, de rencontres… Mais ce que je peux dire, c’est que nous avons été désignés en 2014 pour la CAN 2021. Nous avons un chronogramme. Nous avons mobilisé des ressources. Nous travaillons en toute sérénité », rapporte Apr.

La CAF cherche actuellement un pays hôte pour la phase finale de la CAN 2019 qui aura lieu du 15 juin au 13 juillet. Pour rappel, les CAN 2013, 2015 et 2017 avaient aussi connu cette fortune de changement de pays organisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus