Santé: les remèdes de grand-mère pour se débarrasser des hémorroïdes rapidement

0

Les hémorroïdes sont très douloureuses pour ceux qui en souffrent. Certains médicaments fonctionnent, d’autres moins. Grand-mère nous propose le vinaigre de cidre qui semble être un remède naturel très efficace contre les hémorroïdes. Il permet de réduire et de faire disparaître rapidement les veines gonflées.

Les hémorroïdes, qu’est-ce que c’est ?

On parle d’hémorroïdes lorsqu’il se forme des dilatations artérioveineuses en forme d’anneaux, qui se situent sous la muqueuse rectale, près de l’anus. La taille des coussinets augmente fortement sous l’action des efforts de poussée. Les hémorroïdes peuvent être internes (dans le rectum) ou externes (sous la peau au niveau de l’anus).

 Quand souffre-t-on d’hémorroïdes? (Quelques causes)

Les facteurs et/ou causes d’apparition des hémorroïdes sont multiples. Cependant, on repère plusieurs causes communes à ce problème de santé. En effet, la constipation chronique liée à une alimentation pauvre en fibres peut être un point de départ. L’obésité et la vie sédentaire, sans exercices physiques réguliers, sont également fréquemment mises en cause. L’hérédité et les problèmes de circulation sanguine entrent aussi en jeux.  La grossesse et l’accouchement sont parfois des moments où les hémorroïdes apparaissent. Les personnes qui produisent des efforts violents de poussée lorsqu’ils vont aux toilettes où, à l’inverse, qui consomment trop de laxatifs peuvent aussi en souffrir.

Peut-on guérir naturellement des hémorroïdes ?

Les remèdes de grand-mères et les médecines douces ont la cote en ce moment. Ainsi, le vinaigre de cidre est de plus en plus fréquemment cité comme l’un des remèdes miracles pour lutter durablement et naturellement contre les hémorroïdes. Plusieurs modes d’application sont conseillés selon les différentes formes d’hémorroïdes. Ainsi, si les hémorroïdes sont visibles et externes, imbibez un coton-tige ou un morceau de coton simple de vinaigre de cidre. Tamponnez délicatement la zone affectée. Si les picotements occasionnés sont trop intenses, diluez le vinaigre avec un peu d’eau. Renouvelez l’exercice deux à trois fois par jour. Dès les premières applications, vous sentirez que les veines ont dégonflé.

Lorsque les hémorroïdes sont internes, voici les traitements possibles : diluez le matin et le soir une cuillère à café de vinaigre de cidre dans un verre d’eau et buvez-le. Ce mode de consommation est aussi préventif et pourra être suivi par les personnes qui souffrent d’hémorroïdes de manière chronique. Il est également possible de congeler une boule de coton imbibé de vinaigre et de l’introduire dans l’anus pendant trente minutes. Cela peut paraître quelque peu étrange, mais le vinaigre sera absorbé par les muqueuses et agira localement sur les veines. Certains choisissent de congeler des petites portions de vinaigre de cidre et l’utilisent ensuite comme un suppositoire.

Les différentes solutions pour prévenir et traiter les hémorroïdes

Il convient d’adopter une bonne hygiène de vie et de bonnes habitudes pour réduire le risque ou éviter des crises hémorroïdaires. La position assise est un des facteurs de ces crises. Il est donc important d’adopter une position confortable afin de ne pas trop solliciter la région du rectum et de l’anus. En effet, une position assise inconfortable est souvent à l’origine d’une inflammation des hémorroïdes, et ce, indépendamment de l’âge et des facteurs génétiques d’une personne. Les emplois actuels notamment, les emplois de bureau nécessitent que l’on soit assis pendant de longues périodes au quotidien.

Un autre moyen de prévenir l’inflammation des hémorroïdes est donc de limiter le temps passé assis. Il vous faudra penser à vous lever de temps en temps pour relâcher la pression sanguine dans les veines de l’anus et du rectum.

Certaines activités physiques sont aussi déconseillées, car elles favorisent l’apparition d’une crise. Soulever de lourdes charges en est l’exemple le plus fréquent. Il faudra aussi avoir une bonne hygiène alimentaire. En effet, des troubles gastriques et intestinaux augmenteront la fréquence d’évacuation des selles en plus de la rendre difficile. Il faudra donc éviter de consommer des aliments pouvant provoquer des constipations ou des diarrhées ou de trop manger pour éviter une indigestion. Les hémorroïdes sont donc exposées à une pression pendant un laps de temps supplémentaire. Pour éviter de souffrir d’une crise hémorroïdaire, il convient donc d’adopter des réflexes et de bonnes habitudes de façon à prévenir son apparition.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus