Nigéria: le Sénat passe à la vitesse supérieure dans sa lutte contre la corruption pétrolière

0

La lutte contre la corruption s’intensifie au Nigéria. En effet, le Sénat nigérian compte mettre sur pied une commission pour situer l’opinion publique sur la corruption pétrolière qui prévaut sur la compagnie pétrolière d’État, qui aurait détourné plus d’un milliard de dollars, sans autorisation du parlement, rapporte AFP.

Après l’ouverture d’une enquête au sujet des 3,5 milliards de dollars de subventions, payés par le gouvernement aux distributeurs, officiellement pour alléger le prix du carburant à la pompe, le Sénat nigérian a annoncé mardi qu’il mettait en place une commission pour enquêter sur des soupçons de corruption à l’encontre de la compagnie pétrolière d’État, qui aurait détourné plus d’un milliard de dollars, sans autorisation du parlement.

A en croire le Sénateur Ahmad Lawan : « le problème se pose particulièrement pour les 1,05 milliard de dollars, qui était destiné à la Compagnie nigériane de Gaz Liquéfié », et dont l’attribution à la NNPC sans l’autorisation du Parlement a été révélée il y a quelques jours dans la presse locale », a-t-il twitté.

De son côté, la Compagnie nigériane nationale de Pétrole (NNPC), qui gère désormais l’essentiel de la distribution aux consommateurs, a déclaré cette somme au cours des derniers mois, la justifiant par la hausse du prix du baril. Mais ce montant est jugé par certains comme exorbitant et surévalué.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus