Nigeria: accusé d’escroquerie par une américaine, l’artiste Runtown réagit

0

Shawn Rene, une américaine a interpellé le rappeur nigérian Runtown et son frère pour une affaire d’escroquerie. Mais Runtown dit qu’il n’a rien à voir avec la femme qui prétend avoir été escroquée par lui.

L’artiste Runtown

Shawn Rene, une américaine accuse popstar Runtown d’escroquerie. En rapportant les faits, la dame déclare avoir remis deux chèques au nom de deux sociétés, 32000 dollars et 107 000 dollars. Après avoir reçu et encaissé les deux chèques, l’américaine a expliqué qu’ils ont commencé à raconter des histoires et que plus tard, la société disait qu’il paierait après la prestation de Runtown au Canada.

“Mon fiancé et moi ne pouvions pas l’avoir parce que nous n’avons jamais investi dans la musique de qui que ce soit, j’ai même dû venir au Kenya pour être certain que mon fiancé n’était pas impliquée, et même arrêté Alex, et après des enquêtes et tout ce que nous avons découvert, c’était Jack, son frère et sa femme qui essayaient de nous jouer des tours, sa femme a prétendu avoir reçu l’argent qui m’a été rendu, ce que j’ai également enregistré.” a confié la dame américaine.

Elle a ajouté:

‘‘Mon fiancé et moi-même avons déjà utilisé plus de 18 000 dollars pour les billets d’avocat et les frais d’hôtel. Il a même dû se rendre au Nigeria pour faire un rapport. Le mois dernier, j’ai eu à faire face au cancer et à la chimiothérapie et à prendre régulièrement des vols entre le Texas et New York parce que mon fiancé avait tellement confiance en son compatriote. J’ai donné 107 000 dollars à ces personnes et elles n’ont versé que 150 000 dollars à mon fiancé.”
Runtown, réagit aux accusations

Runtown est sorti pour nier les allégations d’escroquerie portées contre lui par cette américaine. Dans une déclaration publiée par l’équipe de direction du chanteur, les accusations portées contre la star de la musique sont toutes mensongères. Selon eux, ils ont contacté les agences de sécurité nécessaires pour arrêter les personnes impliquées dans l’utilisation du nom du chanteur pour commettre une fraude.
« Notre attention a été attirée sur les informations circulant sur les réseaux sociaux par une femme basée aux États-Unis, Shawn Rene, accusant notre artiste, Runtown, de fraude. C’est un mensonge et une tentative de chantage et de ternissement de notre image. Nous avons contacté les agences de sécurité nigérianes, y compris le DSS et EFCC qui sont tous sur le sujet à l’heure actuelle et les enquêtes préliminaires révèlent déjà que c’est un groupe d’imposteurs qui peut avoir dupé « Sawhn Rene » en utilisant le nom de Runtown. Runtown n’a jamais et n’escroquera jamais personne» .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus