Confidences

Eudoxie Yao dit tout sur sa sexualité, de l’enfance à l’âge adulte

La pin-up aux fesses montagneuses Eudoxie Yao qui fait frémir beaucoup d’homme vient de lever un coin de voile sur son passé sentimental.

Soumise à un exercice de question réponse lors d’une interview, la gonzesse du moment aux rondeurs inestimables, a passé au peigne fin les questions liées à sa vie amoureuse. En effet, à travers une courte période de confidence, la célébrité Eudoxie Yao, comme c’est de lui qu’il s’agit, a d’un ton intime et plus confidentiel surpris plus d’un. A l’en croire, elle a commencé par enregistré les déclarations d’amours venant des garçons à un bas âge.

Image associée

« Depuis l’âge de 8 ans je me fais draguer », a-t-elle lancé à l’étonnement de plusieurs internautes. « j’ai perdu ma virginité à 18 ans» a t’elle ajouté.

Mais, la princesse de la UNE des journaux people, Eudoxie Yao n’a pas manqué d’élucider cette confidence. Selon ses explications, elle avait fait, ensemble avec deux de ces copines de la même génération, la promesse de rester vierge jusqu’à l’âge de 18 ans quand elle était plus jeune. C’est ce qui justifie, sa patience avant de goûter au fruit précieux d’Adam et Eve.

 

A Lire Aussi

Confidence : méthodes contraceptives, solution ou fléau ?

Estelle Vodounnou

« Je n’aime pas mes seins car ils sont trop gros »: les confidences d’une jeune femme

Romaric Déguénon

Confidence: une vie, une histoire

Estelle Vodounnou

France: «Madame la présidente », un livre qui dévoile le rôle de Brigitte Macron à l’Elysée

Romaric Déguénon

L’artiste ivoirien A’salfo rend hommage à sa femme

Estelle Vodounnou

Confidences: Jennifer Lopez lève un coin de voile sur les secrets de son éternelle jeunesse

Romaric Déguénon

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus