Côte d’ivoire : «Comme j’avais besoin de crâne humain,(…) j’ai coupé sa tête »

1

Les populations de Ferkessedougou, ont été secouées par un drame le dimanche 04 novembre 2018. En effet, un jeune homme de 19 ans a été tué et décapité par un individu arrêté plus tard par la police.

La panique était totale dimanche dernier en côte d’ivoire suite à l’arrestation d’un individu à Ferkessedougou, l’une des plus grandes villes du District des Savanes au nord de la Côte d’Ivoire, avec une tête humaine dans son sac. La victime était un jeune homme du nom de Amadou Barry. Selon l’information rapportée par le média ivoirien “RTI”, les parents de Amadou Barry comme tous les matins, lui ont confié la surveillance des troupeaux. C’est ainsi que, chemin faisant, il a été victime d’un assassinat.

“J’était en brousse, je l’ai vu arrivé et je lui ai demandé où il allait… il m’a dit qu’il faisait bouter ses bœufs et comme j’avais besoin de crane humain, c’est avec sa propre machette que j’ai couper sa tête…Je ne peux pas dire qui m’a envoyé”, a déclaré l’assassin.

Un individu arrêté à Ferké avec une tête humaine dans son sac

[Fait Divers] Un individu a été appréhendé par la gendarmerie de Ferké avec un sac contenant une tête humaine ce dimanche 04 novembre. Le récit de Kader Sogodogo de RTI BOUAKE. #RTIinfo

Publiée par RTI Info sur Dimanche 4 novembre 2018

Ce dernier a décidé d’entreprendre des démarches pour brader la tête humaine au plus offrant après son forfait. Malheureusement pour lui, il a été dénoncé à une patrouille de la gendarmerie qui l’a arrêté et ont découvert quelques minutes plus tard les restes du corps de la victime. Le présumé coupable a été conduit dans les locaux de la gendarmerie en attendant de subir la rigueur de la loi.

 

1 commentaire
  1. Sidibe nouhoun L'utilisateur dit

    Nous ne pouvons pas rester bras croisés ils faut que les coupables sois tous traduits en justice. Moi je ne peux pas admet qon traître les peul de violence à chaque fois quand ya 1 conflit alors que le peul n’aime pas la violence et ne fait que suivre ses boeufs. On souffre trop ét on aimerait que sa sèche

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus