Cameroun: le président Paul Biya met un accent sur “les frustrations et les aspirations” en zone anglophone

0

Dans son discours ce mardi 6 novembre 2018 après sa prestation de serment à Yaoundé, le président camerounais Paul Biya a reconnu “les frustrations et les aspirations » dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en proie à un conflit armé.

« Je me suis attentivement penché sur les frustrations et les aspirations de la grande majorité de nos compatriotes » dans ces régions, a-t-il dit, promettant qu’un “bon nombre de réponses » y sera apporté “dans le cadre de l’accélération du processus de décentralisation en cours ».

Le vétéran âgé de 85 ans dont 36 au pouvoir, qui vient de briguer un septième mandat à la magistrature suprême du  Cameroun, a déclaré avoir “l’intime conviction que l’écrasante majorité (des Camerounais des régions anglophones) aspirent à retrouver rapidement la paix au sein de la communauté nationale”. Il a par ailleurs appelé ces derniers à ne pas perdre l’espoir et invite également toute la population à l’unité et la paix notamment les séparatistes.

« Je ferai en sorte que le calme et la sérénité reviennent dans les deux régions concernées”, s’est-il engagé avant d’estimer que “le destin de nos compatriotes du Nord-Ouest et du Sud-Ouest s’inscrit dans le cadre de notre République ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus