Côte d’Ivoire: Fatim Diabaté fuit le mariage forcé et lance un cri de détresse

0

Le phénomène du mariage forcé défraie une fois encore la chronique. Fatim Diabaté, âgée de 19 ans et élève au collège moderne Pkan Tonga à Man, fuit et lance un cri de détresse à l’endroit du Ministère de la femme et de la protection de l’enfant.

En effet, cette dernière a été obligée par ses parents à épouser un homme qu’elle n’aime pas.  Afin d’éviter ce mariage, elle a dû fuir la maison, en abandonnant les cours, pour aller se réfugier auprès d’une connaissance à Danané.

Par ailleurs, elle appelle les bonnes volontés et les autorités à venir à son secours pour l’aider à sauver son année scolaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus