Se disant victime d’abus sexuels, Margaret Deri, miss Ghana 2017 renonce à sa couronne

0

Margaret Deri, miss Ghana 2017 a renoncé à sa couronne de digne représentante du Ghana à Miss Monde. Presqu’un an après avoir été sacrée gagnante 2017 du concours de beauté le plus important du Ghana, Margaret Dery, elle a démissionné de son poste et a également traité les organisateurs du concours de corrompus.

Au Ghana, le comité d’organisation du concours de beauté Miss Ghana, est indexé dans une affaire d’abus sexuel par la miss Ghana 2017. Selon les accusations, les miss Margaret Dery (Miss Ghana 2017), Stephanie Karikari (Miss Ghana 2010), Giuseppina Nana Akua Baafi (Miss Ghana 2013) et Antoinette Delali Kemavor (Miss Ghana 2015), sont victimes d’abus physiques et sexuels. D’après les reines de beauté précitées, elles ont été contraintes à des rapports sexuels avec différentes personnalités durant l’exercice de leur mandat en échange de retours financiers et de contrats de sponsoring. Inna Mariam Patty, la responsable d’Exclusive Events Ghana, la structure organisatrice de l’évènement, d’après les sources locales, rejette farouchement les allégations selon lesquelles elle ferait du proxénétisme vis à vis des ambassadrices de beauté. Dans une déclaration, les organisateurs du concours ont clairement laissé entendre que les allégations d’abus physique et sexuel des miss ci dessus citées sont simplement infondées et  “frivoles”.

Cette situation a conduit Margaret Dery, miss Ghana 2017 à renoncer à sa couronne le 28 juillet 2018 pour qui, cette expérience a été la pire de sa vie. “Être une reine de beauté au Ghana a été honnêtement l’une des pires expériences de ma vie, oui, je sais que ça a l’air bien à l’extérieur, mais c’est juste une imposture à l’intérieur” a t-elle affirmé. Pour elle, tout ce qui brille n’est pas de l’or. Aussi, a t-elle tenu vider son sac :  “Mesdames, vous n’avez pas besoin d’une couronne sur votre tête pour réussir. N’ayez jamais peur d’élever la voix pour défendre l’honnêteté, la vérité et la compassion et soyez contre l’injustice, le mensonge et la cupidité. Je ne couvrirai plus rien sur qui ne le mérite pas. Le monde entier connaîtra bientôt la vérité”

Les organisateurs consternés, ont par ailleurs invité les victimes à mentionner les noms et adresses des grands hommes qui voulaient abuser d’elles sexuellement. « Ces allégations contre Exclusive Events Ghana et Inna Patty sont inutiles et catégoriquement fausses, inspirées par la malice et les méfaits et ne sont que des façons de ridiculiser, d’embarrasser, de dénigrer et de discréditer la tenue de l’évènement. Il est très triste qu’à cette époque moderne, certaines jeunes femmes se considèrent encore comme des objets sexuels utiles” a riposté le comité d’organisation dans son communiqué dont voici un extrait:

Les beautés sans cervelle se considèrent toujours comme des objets sexuels et rien d’autre. L’autonomisation et le développement des femmes continueront à souffrir des revers si les femmes naïves conservent encore les vieilles ruses de l’utilisation du sexe comme moyen de manipuler, discréditer et faire du chantage lorsque les situations et les événements ne favorisent pas leurs manières et aspirations.
Nous exhortons nos anciennes reines de beauté à faire preuve de maturité et à soutenir leurs allégations de sexe en mentionnant les noms et adresses de ces Grands Hommes qui voulaient coucher avec eux afin que les mesures légales nécessaires puissent être prises contre eux »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus