Côte d’Ivoire : après la gifle à Fally Ipupa, le rappeur Tenor tire à boullet rouge sur les camerounais

0

En séjours en Côte d’Ivoire depuis le 07 mai 2018, Tenor Ebanflang, l’un des rappeurs les plus en vogue au Cameroun a exprimé sa colère contre la violence  infligée au chanteur congolais Fally Ipupa.

C’est dans un message publié sur sa page Facebook au lendemain de la gille d’un individu mal intentionné à Fally Ipupa que le rappeur a exprimé tout son mécontentement. « Comment vous pouvez allez remplir votre propre palais des sports pour des artistes venus d’ailleurs (ce qui n’est pas une mauvaise chose) ! Mais vous n’êtes pas prêts à le faire pour les vôtres, chers frères » peut-on lire dans son message. Aussi explique t-il ne pas pouvoir comprendre cet acte de l’auteur de la gifle. « Savez-vous que ces même artistes ont un soutient incommensurable de leur communauté chez eux ? Ce qui les rend aussi respectable? Qu’est ce qui vous dépasse à soutenir vos gens? Vous déplacer/payer pour un concert » a-t-il expliqué à ses compatriotes.

Image

 

En effet, selon le rappeur, le concert de la Star Congolaise qui a fait salle comble au Palais des sports de Yaoundé reste sans doute l’un des faits majeurs de l’actualité musicale de ce mois de Mai 2018. Mais l’Evénement a été finalement annulée à cause d’un fait inattendu. Pour cause à son entrée au palais des sports pour son concert le chanteur congolais a été giflé par un individu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus